Les Assignats : petite histoire d’une grande catastrophe

La Révolution éclate dans un contexte économique très difficile : la dette publique est impressionnante. Pour faire face à son remboursement, les biens du Clergé sont « nationalisés » le 2 novembre 1789. Voilà l’Etat à la tête d’un capital immense, mais qui va être long à négocier. Comment le rendre liquide rapidement ? En créant des bons à intérêt, gagés sur ce patrimoine national : ce sont les assignats, du verbe « assigner », c’est à dire affecter un fonds au paiement d’une dette.

Lire cet article