Les jetons et médailles de Marine

La variété des jetons et médailles français offre de nombreux thèmes de collection possibles. Celui de la Marine est à juste raison assez populaire. Il permet en effet de couvrir une assez longue période, depuis la « Royale » au 17° siècle, jusqu’à nos jours. Et l’amateur a le plaisir de rassembler de belles représentations de bateaux, des vues de port ou de phares, des allégories variées ainsi que des portraits de marins et amiraux célèbres.  Il peut aussi se plonger dans les grands évènements de l’histoire de la marine de guerre, commerciale ou de plaisance : batailles navales, lignes transatlantiques…

Les jetons de Marine

jeton argent Marine 1718

jeton argent Marine 1718

Les jetons frappés explicitement pour la Marine reflètent assez fidèlement la politique royale en la matière. Avant le 17° siècle, on ne trouve que quelques rares jetons de noblesse pour les amiraux de France. Mais à partir de la création de la Royale par Richelieu, en 1624, les émissions de jetons deviennent plus régulières. Elles sont mêmes quasiment  annuelles sous Louis XIV. Ces jetons présentent le plus souvent, à l’avers, le buste de l’amiral de France, ce qui est un privilège très important : sur les jetons des autres administrations figure en principe le portrait du roi ! On retrouve ce portrait sur des jetons destinés à la Marine, mais sans la mention de celle-ci  et en général non datés.

Les revers sont variés : ils peuvent représenter un thème marin tel qu’une ancre ou une vue de l’océan. Mais ils sont souvent allégoriques ou mythologiques : Neptune, le trident, Amphitrite… Curieusement, il y a peu de représentations de bateaux, tout comme pour les jetons de l’administration des Galères.

Bateaux, ports et phares

Vaisseau offert à Louis XV par les habitants du Languedoc

Vaisseau offert à Louis XV par les habitants du Languedoc

Dès le Moyen-âge les jetons de Paris portent la nef qui flotte et ne coule pas.  A cette époque, celle-ciest assez stylisée, mais plus tard ce sera parfois de superbes trois-mâts aux voiles gonflées par le vent. C’est probablement dans cette série que l’on voit le plus de navires ! En plus des assurances maritimes, certaines provinces ou villes portuaires utilisent également des bateaux sur leurs jetons, ainsi que  quelques nobles. Les vues de ports se développent surtout à partir de la fin du 18° siècle, pour les chambres de commerce. Quant aux phares, ils sont moins courants et ne se rencontrent que ponctuellement, pour illustrer un événement.

Aux 19° et 20° siècles, ce sont les compagnies d’assurances et surtout celles de navigation qui montrent les plus beaux sujets maritimes sur leurs jetons et leurs médailles.

Evènement historiques et grands hommes

Le thème de la Marine s’enrichit aussi de tout ce qui a pu être frappé pour commémorer des victoires navales ou bien des révolutions en matière de navigation, comme le canal de Suez ou celui de Panama. Il permet aussi de rassembler une galerie de portrait de grands marins, notamment sur les médailles des deux derniers siècles.

En un mot, cette collection est un sujet vaste et passionnant que beaucoup d’amateurs apprécient tant en France qu’à l’étranger.

Médaille en étain pour l'inauguration du canal de Suez

Médaille en étain pour l'inauguration du canal de Suez